Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d383066625/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 293

Acter

Scroll Down

ACTER / 2014

ACTER est un travail réalisé avec les comédiens de l’ESAT La Bulle Bleue (Établissement et Service d’Aide par le Travail) à partir du spectacle de Marion Coutarel La Jeune Femme à la Licorne.

Acter signifie « prendre acte », faire acte d’une action, toujours une augmentation, une aggravation plus qu’un redoublement. Mais acter est un verbe qui porte en lui comme un paradoxe, il sous entend à la fois quelque chose d’irrévocable et une simple prise de note. Si acter sous tend nécessairement la notion d’enregistrement, cette transcription est à la fois exacte et illusoire.

Faire du théâtre c’est remettre en jeu sa voix son corps, son passé son futur, son morcellement comme son unité, c’est être traversé par une différence. Ces images intègrent cette différence – et par métonymie celle des acteurs de La Bulle Bleue – ni comme un obstacle ni comme un atout mais comme un écart.

« Nous avons été éveillés et séparés par la parole, sexués et ouverts ; la parole nous a fait apparaître: toute notre section vient de là, toute notre joie, tout nous vient de ce coup reçu. »   Valère Novarina

ACTER is a work carried out with actors of the ESAT (life and working institute for persons with disabilities) La Bulle Bleue [The Blue Bubble] from the beginning of the rehearsals of Marion Coutarel’s play “The Young Girl and the Unicorn”.

Acter means “take notice of”, take notice of an action, always an increase, a worsening rather than a repetition. But acter is a verb that carries within itself something like a paradox, it implies something irrevocable as well as the simple fact of taking notes. Even if in acter there is necessarily the idea of recording, this transcription is exact but also illusive.

Acting means putting at stake again one’s voice and body, one’s past and future, one’s splitting up as well as one’s unitiy, it is being crossed by a difference. These images integrate this difference – and as a metonymy the one of the actors of the Bulle Bleue – neither as an obstacle nor as an asset, but as a gap.

“We were awaken and separated by the word, reproduced and open; the word made us appear: our splitting comes from there, all our joy, everything comes from thus having been hit.”   Valère Novarina